Référence article : RST-2312  

NICANDRE (NICANDER), [GREC-LATIN-ITALIEN]  

Nikandrou Thêriaka kai Alexipharmaka. Joannes Gorrhaeus latinis versibus reddidit Italicis vero qui nunc primum in lucem prodeunt Ant. Mar. Salvinius. Accedunt Variantes Codicum Lectiones, Selectae Adnotationes, et Graeca Eutecni Sophistae Metaphrasis… curante Ang. Mar. Bandinio I. V. D.  

Florentiae (Florence), Ex Officina Moückiana, 1764
In-8°, peau de truie du temps, dos à cinq nerfs, pièce de titre en maroquin citron, tranches rouges.
Titre en rouge et noir, (3) ff., 376 pp.  

Excellent état. Notes marginales en grec à la plume. Contient les Theriaca (Remèdes contre les morsures des bêtes sauvages) et les Alexipharmaca (Contre-poisons) dans le texte original grec de Nicandre avec traductions latine par le médecin parisien Joannes Gorrhaeus (Jean de Gorris, 1505-1577) et italienne en regard. Première édition de la traduction italienne, due à Antonio Maria Salvini. Les Theriaca et les Alexipharmaca ont été composés par le médecin et poète grec Nicandre (Nikandros), né à Claros près de Colophon en Ionie (IIème siècle avant J.-C.). Ils sont consacrés aux empoisonnements causés par les animaux venimeux et végétaux vénéneux et à leurs antidotes. Chacun de ces poèmes est suivi de commentaires en latin par Joannes Gorrhaeus. Le volume se termine par la Metaphrasis (Paraphrase) du sophiste Eutecnius (pp. 283 à 375). Cette transposition en prose des deux ouvrages de Nicandre est ici en édition princeps, dans le texte original grec. Nous ne savons rien de son auteur Eutecnius (Euteknios), sinon qu’il vécut entre le IIIe et le Ve siècle ap. J.-C.
Brunet, IV, 53. Arnaud Zucker, Qu’est-ce-qu’une paraphrasis ? in Rursus, 6, 2011.  

650 €  

LIVRES ANCIENS, Editions du XVIIIe siècle, Latin, Grec, Italien, Médecine  

Réservez cet article - Book this item - Merci de remplir ce formulaire :
  1. (obligatoire)
  2. (Email valide obligatoire)
  3. (obligatoire)
  4. Captcha
 

cforms contact form by delicious:days