Référence article : 654d  

[NICOLE Pierre], [ARNAULD Antoine]  

Les Imaginaires, et les visionnaires. Traité de la foy humaine. Jugement équitable, Tiré des oeuvres de S. Augustin. Lettre de Messire Nicolas Pauillon, Evêque d’Alet, à Messire Hardouyn Perefixe, Archevêque de Paris.  

Cologne Pierre Marteau 1683 3 parties en 1 vol. in-8°, veau havane glacé, dos à 5 nerfs orné de compartiments à fleurons dorés, roulette dorée sur les coupes, tranches mouchetées. Lettre ornée.  

L’édition originale de cet ouvrage fut imprimée à Amsterdam en 1667. La première partie est un recueil de 18 lettres dirigées contre les jésuites, écrites par Pierre Nicole, « assez dans le goût des Provinciales et assez dignes de les suivre à distance » (Sainte-Beuve, Port-royal, IV, 433). Le Traité de la foy humaine, qui le suit, est l’oeuvre de Pierre Nicole et d’Antoine Arnauld, et le Jugement équitable, qu’on y a joint, d’Arnauld seul. Reliure du temps. Quelques taches et épidermures minimes sur les plats. Coiffes élimées. Néanmoins bel exemplaire. Titre avec vignette, (9) ff., 696 pp. Brunet, IV, 68, pour la première édition. Barbier, II, 893. Quérard, Supercheries, I, 859.  

480 €  

LIVRES ANCIENS, RELIGION, Editions du XVIIe siècle, Jansénisme, [NICOLE Pierre], [ARNAULD Antoine]  

Réservez cet article - Book this item - Merci de remplir ce formulaire :
  1. (obligatoire)
  2. (Email valide obligatoire)
  3. (obligatoire)
  4. Captcha
 

cforms contact form by delicious:days