Référence article : RST-2858  

JOINVILLE Jean Sire de, MENARD Claude, BEAULIEU Geoffroy de, CHARTRES Guillaume de  

Histoire de S. Loys IX. du nom, Roy de France, par Messire Jean Sire de Jonville, Seneschal de Champagne. Nouvellement mise en lumière, suivant l’original ancien de l’Autheur. Avec diverses pièces du mesme temps non encor imprimées, & quelques Observations Historiques. Par Me Claude Menard, Conseiller du Roy, & Lieutenant en la Prevosté d’Angers. [suivi de] Sancti Ludovici Francorum Regis, Vita, Conversatio, et Miraculae. Per F. Gaufridum de Bello-Loco Confessorem, & F. Guillelmum Carnocensem Capellanum ejus, Ordinis Praedicatorum. Item Bonifacii Papae VIII. Sermones duo in Canonizzatione… omnia nunc primum ex ms. codd. edita, studio & curâ Claudii Menardi…  

Paris, Sebastien Cramoisy, 1617
Deux ouvrages en un volume in-4°, veau blond XIXe, dos à nerfs orné, titre doré en plein, double filet doré en encadrement sur les plats, roulette dorée sur les coupes et intérieure, tranches dorées.
Titre en rouge et noir, (9) ff., 372 pp., (3) ff. de table ; titre en rouge et noir, (1) f., 185 pp., (7) pp. d’index.
Bandeaux et lettrines gravés sur bois. Vignette gravée sur cuivre p. 338, figurant des monnaies du règne de S. Louis. Cachet Missionaires de France au titre. Ex-libris Charoli Chastaigner (Charles Chastaignier) au titre. Ex-libris Charles D’ Abain au titre. Ces deux ex-libris représentent un seul noble personnage : Charles Chasteignier (ou Chastaignier), baron d’Abain, marquis de la Rocheposay. Abain,aujourd’hui Abin, est un château et village poitevin, de la commune de Thurageau dans le département de la Vienne. C’était un ancien fief du Mirabalais. Il devint une baronnie au XVIIe siècle. La Rocheposay, commune de la Vienne, est une ancienne châtellenie, entourée de remparts et dotée d’un donjon (encore existant) qui appartenait aux barons de Preuilly. A partir du XVe siècle, elle entra dans la maison de Chasteignier. Les Chasteigner d’Abain, barons de Preuilly, ont donné à Fontgombault l’abbé Ferdinand d’Abain. Charles Chasteigner, marquis de la Rocheposay, Gouverneur de la Marche, est le premier baron d’Abain, mais aussi le dernier Chasteigner à tenir cette seigneurie, car il mourut en 1667, après Charles-Armand,son seul fils. C’est à lui qu’a appartenu le présent exemplaire.  

Sans les portraits hors-texte de S. Louis et Louis XIII gravés par Gaultier présents dans certains exemplaires. Bonnes conditions. Ex-libris découpé au titre. Certaines phrases soulignées à la plume à plusieurs feuillets du début. Mouillure claire angulaire à plusieurs feuillets in-fine. Joinville(1224?-1317) rédigea cette Histoire de Saint Louis à partir de 1299 et l’acheva en 1309. A cette date il l’offrit au roi de Navarre, futur Louis X le Hutin . Joinville est un chevalier, ami et compagnon de Saint Louis. Il raconte ce dont il a été personnellement témoin, en particulier la VIIe Croisade en Egypte et en Terre Sainte (1249-1254). Le présent exemplaire est l’édition originale de la version donnée et commentée par Claude Ménard (1574-1652) de la célèbre chronique de Joinville. Cette version reproduit une traduction manuscrite en moyen-français de l’original en ancien français. Nous n’avons pas conservé le manuscrit de cette traduction, ni le manuscrit original offert par Joinville au fils de Philipe IV le Bel. La seconde partie regroupe plusieurs textes en latin relatifs à Saint Louis :
La Vie, la conversation et les miracles de Saint Louis, roi de France, par le frère Geoffroy de Beaulieu, son confesseur, et le frère Guillaume de Chartres, son chapelain, tous deux de l’ordre des Frères Prêcheurs (Dominicains). A la suite figurent les deux Sermons et la Bulle prononcés par le pape Boniface VIII à l’occasion de la canonisation de Louis IX (1297). Ces textes sont des éditions princeps, établies par les soins érudits de Claude Ménard à partir des manuscrits qu’il a consultés. Geoffroy de Beaulieu (mort en 1274), originaire d’Evreux, reçut du pape Grégoire X l’ordre d’écrire la vie de Saint Louis. son confrère Guillaume de Chartres (mort avant 1282) poursuivit la rédaction de la biographie royale. Cette Sancti Ludovici Vita fut conservée en manuscrit pendant plusieurs siècles dans la bibliothèque des frères prêcheurs d’Evreux, avant d’être publiée en 1617 dans la présente édition.
Brunet, III, 557. Beauchet-Filleau, Dictionnaire des Familles du Poitou, t.2, pp. 276-280.  

600 €  

LIVRES ANCIENS, Editions du XVIIe siècle, HISTOIRE, Moyen-Age, France, Hagiographie  

Réservez cet article - Book this item - Merci de remplir ce formulaire :
  1. (obligatoire)
  2. (Email valide obligatoire)
  3. (obligatoire)
  4. Captcha
 

cforms contact form by delicious:days